Découvrez les nombreux bienfaits de la racine de lotus

Racine de lotus

Dans la cuisine chinoise et dans la cuisine japonaise, la racine de lotus est très présente. Elle a tendance à décontenancer les Occidentaux qui sont surpris par son physique et son goût, en plus de ne pas savoir comment la cuisiner. Pourtant, elle possède de nombreux bienfaits sur l’ensemble du corps et participe à faire de la cuisine traditionnelle japonaise une cuisine saine.

Une racine pauvre en graisse

L’un des grands avantages de la racine de lotus, c’est qu’elle est très pauvre en graisse et plutôt riche en protéines. C’est l’une des raisons qui en a fait un incontournable de la cuisine japonaise depuis des siècles. Elle est très nourrissante et prend soin de l’organisme.

Une racine riche en fibres et en vitamines

En plus d’être riche en protéines comparativement à son taux de graisse, la racine de lotus a gagné une excellente réputation depuis la découverte de la quantité importante de fibres et de vitamines qu’elle contient.

Elle est donc facile à digérer et prend soin de la flore intestinale. Surtout, la racine de lotus contient de nombreuses vitamines, dont la vitamine B12. Or, la vitamine B12 est essentielle au bon fonctionnement du cerveau et elle est extrêmement rare et difficile à trouver dans notre alimentation.

Les bienfaits de la racine de lotus

La racine de lotus s’est trouvé une place de choix dans l’alimentation traditionnelle japonaise probablement grâce aux nombreux bienfaits qu’elle a sur l’organisme et qui sont connus depuis des siècles par les médecines traditionnelles du Japon.

Le premier impact majeur de la racine de lotus, c’est celui qu’elle a sur l’estomac et le système digestif. L’acide tannique qu’elle contient en grande quantité agit comme un anti-inflammatoire qui soulage tout le système digestif et facilite la digestion. La quantité importante de fibre permet également d’entretenir la flore intestinale et de faciliter le transit.

Enfin, la racine de lotus est très riche en fer et en potassium. Elle est donc extrêmement utile pour lutter contre l’anémie et souvent conseillée à ceux qui en souffrent. En revanche, consommée en trop grande quantité, le potassium qu’elle contient peut donner de la tachycardie. Il faut donc se montrer raisonnable si on a tendance à en souffrir.

Comment cuisiner la racine de lotus ?

La racine de lotus peut être cuisinée de beaucoup de manières différentes. Pour profiter au maximum de tous les éléments bienfaisants qu’elle contient, il faut la consommer en salade. Accompagnée d’une sauce à base de soja et d’ail, elle fera un plat excellent pour la santé et très facile à préparer.

Il est également possible de la faire bouillir et de la manger en soupe. Elle perdra certains de ses bienfaits, mais l’eau de la soupe en récupérera une grande partie. Une soupe de ramen, par exemple, avec des racines de lotus sera donc excellente pour la santé.

Enfin, il est possible de les faire frire pour les servir avec de la viande, du poisson, et même du riz gluant. Elle sera alors beaucoup moins bonne pour la santé, mais absolument délicieuse pour les papilles.